EnglishFrenchGerman

Adams Junior

adams_jun.jpg

Né le 5 avril 1966 à Gaya, Adams est un artiste très connu pour être le chouchou de la jeunesse nigérienne, à une période où la fièvre du hip-hop commençait à s'emparer de nos cités. Avant son départ pour les ''states'', Adams faisait partie de ceux-là qui avaient lutté, vaille que vaille, grâce à leur talent, afin de faire franchir toutes les frontières à la musique moderne nigérienne. Il mettait autant de soin à faire une musique de qualité, agréable à écouter, qu'à l'accompagner avec des clips vidéo bien adaptés au contexte.

Adams était tout simplement pétri de talent ! ''Adams était un de mes amis. Ali Dodo, Adams et moi nous nous retrouvons souvent chez Djaffra Hassane, un autre artiste guitariste qui partage le même local qu'Adams au quartier Lacouroussou de Niamey. Nous nous rencontrions chaque soir pour jouer de nos guitares sèches. Adams nous disait tout le temps que son rêve était de réussir dans la musique et d'aller ailleurs…'', a dit M. Boubacar Garba, artiste musicien, Professeur de musique au CFPM et ami d'enfance d’Adams Junior. Aujourd'hui, Adams a laissé des œuvres qui le rendent immortel.

Depuis l'annonce de sa maladie, puis de son décès, beaucoup de pages Internet se sont emplis de commentaires autour de ses clips envoyés sur des plateformes tels que youtube. Adams, à une période donnée au Niger, a eu un bel  succès. Sur le plan carrière, c'est un grand rasta man et un grand chanteur. Comme vous pouvez vous rendre compte, il s'était toujours illustré dans des thèmes engagés. C'est le cas quand il déclamait des chansons comme ''Uranium où es-tu ? Ton peuple dans la misère !... '', '' Sauvez la femme, c'est la mère de l'humanité '', ou encore quand il appelait de tous ses vœux la formation des '' Etats-Unis d'Afrique ''.