EnglishFrenchGerman

Filo La Diva

filo_ladiva.jpg

Filo La Diva  de son vrai nom Fayosseh Fawoubo Philomène, est une artiste chanteuse Nigérienne. C’est en début d’adolescence que « Filo » fit son entrée dans l’univers du chant et ce au sein de la chorale de son église : « Colombes de la paix » où elle se fît remarquer par sa voix soprano qui la propulse très vite comme leadeur vocal de l’orchestre !

En 2008, la jeune lycéenne de l’époque, décide de franchir un cap musical en tentant sa chance à un concours de chant karaoké « Waké » pour les scolaires, organisé par le Centre Culturel Américain (C.C.A) en collaboration avec le Centre de Formation et de Promotion musicale (CFPM) Taya de Niamey. Pari gagnant puisque la jeune fille remporte haut la main le concours !  

Galvanisée par ce succès, « Filo » comme les gens aiment à l’appeler,  accompagnée de sa jeune sœur également chanteuse participe en 2008 à un second concours dénommé « Académy Awards » dont le promoteur n’est autre que la Télévision Canal 3 Niger. Les 2 filles sortent 1ère du concours !

« Filo »  n’en reste pas là et remporte en 2009, le Concours de karaoké « 50 ans de chansons françaises » organisé par le Centre Culturel Franco-Nigérien Jean Rouch (CCFN/J.R).

En 2010 et pour le concours sous régional « Nescafé African Révélation », Filo, sa sœur et 2 autres garçons créent un groupe de 4 membres et surnomment la Formation « FI 2». Le groupe explose la scène le jour de la finale nationale et remporte la NAR 2010 !

Parti pour représenter le Niger, à la finale sous régionale à Dakar, le groupe fait une très bonne figure en terminant 4ème sur Dix  (10) pays !

« FI 2» a également participé et remporté le concours « One 8 » de la compagnie de téléphonie   mobile Airtel Niger en 2011 ;

Filo la Diva a posé sa voix dans de nombreuses chansons et accompagné de grands artistes musiciens nigériens lors de spectacles en live.

Forte de toutes ses expériences acquises, « Filo » décide en 2013 de faire le grand saut en se lançant en solo à la conquête du paysage musical nigérien et international.

12191668_1035720933115349_4566289525366797354_n.jpg

En Avril 2014, elle participe au projet « Mouryar  Niger » de Airtel Niger à travers la chanson « unité » qui a regroupé les meilleurs artistes nigériens avec en prime, une tournée de deux semaines sur toute l’étendue du territoire national.

Elle a également participé au Festival-Concours des SICA (Stars de l’Intégration Culturelle Africaine) en Novembre 2014.

Son 1er Single, « Niger » a été officiellement lancé le 05 Décembre 2014 avec un Clip répondant aux normes internationales. Cette chanson sera suivie de « Ne t’éloignes pas », deuxième single commercial de l’artiste en Juillet 2015.

Filo la diva compte aujourd’hui une centaine de prestations scéniques dont les plus abouties sont les lever de rideaux des concerts de grands groupes et artistes  internationaux à Niamey tels que : P.SQUARE /TOOFAN/AWADI/DAVIDO/WIZKID/TEEYAH/FEATURIST…………

En Avril 2015, elle se retrouve en résidence de création musicale avec des artistes du Togo, Bénin, Côte d’Ivoire, Mali et Sénégal pendant le Festival International de DJ « LououLouou » de Niamey.

Le 17 Juillet 2015, Filo la Diva remporte le trophée de meilleure voix féminine du Niger au « Liptako Awards » puis reçoit le prix du jury « Nuit de la République » organisée par la compagnie de téléphonie mobile Orange Niger  à l’occasion de la fête nationale de la république du Niger le 18 Décembre 2015

En Septembre 2016, l’artiste remporte le concours international de musique du Bénin « CONAVAB Inter  2016 »

1932316_840839395936838_4527308518327628629_n.jpg

« Filo la Diva» espère aujourd’hui conquérir le marché avec la création de son concept propre qui mixerait les résonnances world Music et Afro-pop aux langues locales. 

Son 1er album intitulé filoménale (jeu de mot issu de filo et phénoménal) est d’ailleurs inspiré de toutes les formes de musiques actuelles.

Les 02 Janvier et 27 Novembre 2016, Filo la Diva, organise des concerts caritatifs de musique en vue de collecter des vêtements pour les enfants réfugiés des régions de l’ouest du Niger, frontalières du Nord Mali (Victimes de rébellion et d’islamisme radicalisé) et du Nord Nigéria (BokoHaram). Plus   de 20.000 Pièces  Habits ont été collectés pour  les deux occasions. L’Artiste a pu se rendre elle-même sur le terrain grâce au H.C.R et remettre officiellement les habits aux enfants.