EnglishFrenchGerman

Amiral JC

ajc_67.jpg

Amiral JC, de son vrai nom Mahamane Djadjé Amadou Touré, né le 2 janvier 1986 à Niamey, est un rappeur,  compositeur, acteur, chanteur, parolier, compositeuret producteur nigérien. Il est membre de NKN, un collectif de rap nigérien, regroupant des rappeurs se produisant au label Kortchop Productions avec Don Julios , Don Alex (Guinée Equatoriale) et Akeem. Il est également un ancien membre du groupe de rap Bagzam avec son partenaire Kader Use. En plus de 10 ans de carrière, Amiral JC a produit 2 albums avec le groupe Bagzam, un album solo en cours d'enregistrement et des singles avec NKN. Surnommé ATT (Artiste Tout Terrain) pour sa polyvalence, son premier concert solo a eu lieu le 10 décembre 2016 dans la grande salle du Palais des Congrès de Niamey.

Enfance
Mahamane Djadjé Amadou Touré, de parents Songhaï, originaires de Tombouctou (Mali). C'est le fils de Amadou Djadjé Touré, ancien footballeur du Mena (Equipe Nationale du Niger). Ses parents ont divorcé par la suite. Sa mère est actuellement gérante du restaurant de l’École Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) de Niamey. Amiral JC a fréquenté successivement le jardin d'enfants de Boukoki, l'école primaire Boukoki I et les collèges CEG 15, CEG 11, CEG 6 et le CSP BOMBEY. Après son échec au Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC), Il poursuivit ses études au Centre de Formations Professionnelle et Technique CFPT KOIRA TEGUI où il obtient un Brevet d’Études Professionnelles, BEP option Génie Civil. Il a ensuite abandonné ses études pour se consacrer à sa carrière musicale. Il est de confession musulmane.
 
Début de carrière
Amiral JC, anciennement appelé José Calado tire son nom du personnage d'une bande dessinée populaire au Niger. Il embrasse la musique à l'âge de 14 ans. Avec ses potes de quartier Masta, Poutchi, Clentch et Mec Manamane ils créent le groupe Mafia Boys basé au quartier Dar Es Salam ( Dar West Connection). Ensemble ils font une prestation remarquée au premier concert Rap du célèbre animateur Hip Hop Malloum en 2001.

Ensuite il fonde un autre groupe avec ses amis du quartier Recasement, Lam, Soul-mani et Boul-mec. Son style hardcore fait en sorte qu'il se démarque de ses autres coéquipiers. Ce qui lui a valu d'être approché par Kader Use, ex membre du groupe Djoro G. Ensemble ils fondent le Groupe Bagzam.

Bagzam
Bagzam, nom emprunté à une montagne du Nord de l'Aïr dans le Sahara nigérien, est un groupe de rap nigérien qui a vu le jour en 1998. Il a été fondé par Kader Use et Aziz Snack. Leur premier single sort en 2000. Après le départ de Aziz Snack, José Calado rejoint le groupe2. Son arrivée dans le groupe a été remarquée dans le Game nigérien à travers un son de clash dirigé vers les plus grosses pointures de rap nigérien du moment. Ils enregistrent 2 albums ensemble : "Honneur" sortie le 3 mai 2005 et "Tchiassé" le 5 juillet 2008.
Bagzam_avec_les_étudiants_de_Bordeaux_France.jpg

Du 6 septembre au 8 octobre 2006, Bagzam participe à la Caravane de promotion de la santé au Niger, en compagnie de l'Association des Étudiants de Santé Publique de Bordeaux II (France). Cette caravane a atteint près de la moitié du pays et a concerné les régions de Dosso, tillabéry, Tahoua et Niamey. Lors de cette caravane les artistes ont fait des prestations dans lesquelles ils sensibilisent les populations pour une meilleure hygiène de vie pour éviter des maladies comme le paludisme.

L'album "Tchiassé" est une œuvre qui dénonce les crimes restés impunis en Afrique, notamment au Niger. Des événements scolaires du 9 février 1990 à l'assassinat du Président Ibrahim Baré Mainassara, les deux rappeurs n'ont rien mis à l'écart. Ils ont su conquérir le public nigérien, mêlant les sonorités traditionnelles et modernes tout en gardant un rythme dansant. Le groupe Bagzam a bâti sa notoriété surtout grâce à la dénonciation des maux quotidiens de la société nigérienne.

En 2003 ils ont organisé 2 concerts à guichet fermé au Centre Culturel Français Nigérien CCFN Jean Rouch de Niamey, exactement les 3 mai et 3 octobre. Le 12 juillet 2005, un autre concert a été organisé à l'occasion du vernissage de l'album Honneur. Le groupe étant en déclin se disloque après leur dernier concert le 30 avril 2009 et la participation à la caravane Hip Hop "Paix, Tolérance et lutte contre la corruption"5 organisée par l'Ambassade des États-Unis au Niger.

JC_à_la_caravane_1.jpg

Carrière solo
Après plusieurs hésitations et une vie professionnelle bouleversée, Amiral JC a enfin décidé de revenir dans le game après une longue absence. Ce retour peu remarqué s'est fait par une autoproduction intitulée I'm back. Malgré la faible audience de ce son, Amiral JC continue à enregistrer des sons sans succès, Rythme et poésie en featuring avec Irène (ex membre des Crazy Girls), weekend en Afrique et biens d'autres. Il enchaîne les prestations lors des événements scolaires et de grands concert et festivals. En 2012 il enregistre le single Feeling avec Fredo Zo et Bernard, qui fait le tour du pays.
Relations et Polémiques
Amiral JC jouit d'une grande popularité au sein de la famille rap à cause de son accessibilité et de son grand sens de l'humour. Il entretient de bonnes relations avec les autres rappeurs nigériens. Il a travaillé avec Lee Yo, D2HZ, Don Julios, Don Alex, Akeem, 410 street, Barakina, Irène, Crazy Girls. Il est également proche de Kamikaz Liman, Idi Sarki, Tchatcho, Leyo Razak...

Amiral JC est critiqué par d'autres rappeurs pour sa faiblesse en langue française, ce dernier clamant qu'elle n'est pas sa langue maternelle. L'artiste ne nie pas ses lacunes en français et n'hésite pas à se défendre. D'ailleurs il chante en plusieurs langues : hausa, zerma, rrançais et anglais.

Vie privée
Amiral JC est célibataire et père d'une fille Rakia né le 11/11/2006. Le rappeur vie en famille avec sa mère, ses frères et sœurs au quartier Ryad à Niamey.